[Interview] Lucas Maignan, CEO de Whyse : Inciter l'échange entre collaborateurs


Lucas Maignan est le CEO et fondateur de Whyse, startup tech née d’un “side project” communautaire. Nous l’avons rencontré, afin d’en apprendre plus sur sa structure ainsi que sur son parcours.

“Nous avons lancé avec Yann Boris Robin, il y a environ 3 ans, une communauté de CTO sur Slack, dont le but était de favoriser le retour d’expérience et la création d’une émulation dans l’univers des décideurs tech français. Nous nous sommes rendus compte de la nécessité pour les tech leaders ou talents de disposer d’un cadre de confiance, dans lequel ils puissent partager et échanger sur leurs enjeux quotidiens ; c’était un vrai manque qu’ils ressentaient.”

Arrivés sur un concept de mise en relation attendu par la communauté, il n’a pas fallu longtemps pour que du simple canal d’échanges naisse une structure plus globale, comme nous l’explique Lucas Maignan.

“L’idée n’était pas de monter une pure communauté de CTO mais de créer un produit qui favorise le retour d’expérience à l’intérieur des communautés professionnelles. À ce moment-là, on est rapidement partis en quête d’investisseurs. Bon nombre de nos premiers investisseurs étaient des business angels déjà membres et utilisateurs de la communauté que nous avions mise en place.”

La création de ce produit fit des émules. En effet, de nombreuses structures découlèrent, directement ou indirectement, de ces mises en relation. Nous pouvons ici mentionner Tech Rocks ou The Family.

“Nous avons développé l’aspect technique à côté du développement naturel de la communauté. Une fois celle-ci à maturité, nous l’avons fusionnée avec celle de Francis Nappez, CTO et fondateur de Blablacar (et investisseur de Whyse), qui était déjà très intégré dans l’écosystème tech.”

C’est ainsi que le projet prit sa forme actuelle, moins directement relié à la communauté qui l’avait vu naître, mais utilisable dans un cadre plus large, avec en objectif une connexion Business to Business.

"Nous nous étions rapidement rendus compte qu’une bonne partie des C level, et des employés étaient ou se sentaient isolés. Aujourd’hui, nous mettons en relation les talents des différentes entreprises, afin qu’ils puissent partager leurs expériences, échanger sur leurs enjeux quotidiens et s’inspirer mutuellement. Cela permet également à certaines personnes de disposer rapidement d’un réseau professionnel vers qui se tourner en cas de problématique. "

L’objectif est clair : permettre la mise à disposition rapide de retours d’expérience, afin d’aider ces personnes à résoudre enjeux ou problématiques opérationnelles. L’évolution de la cible entraîne une adoption plus large au sein des clients de Whyse.

“Actuellement nous travaillons beaucoup avec des sociétés tech. Notre solution s’adresse à des sociétés de 10 à 500 salariés et la majorité de nos clients sont des startups orientées tech. Nos cibles peuvent être des managers ou jeunes talents quelque soit leur ligne métier. Aujourd’hui, on constate qu’environ 30% des utilisateurs de notre produit sont dans la partie technique, les 70% restants se répartissent sur les lignes marketing, sales, opérationnels. Beaucoup de customer success managers ne disposaient pas jusqu’à présent d’outils pour échanger simplement avec leurs pairs.”

Le travail collaboratif est une habitude inhérente aux métiers de la tech. Cependant, il n’est pas limité à ce secteur et le besoin d’échanger se retrouve dans toutes les lignes métiers.

"Nous sommes sortis de cette niche au travers du bouche à oreille. Nos utilisateurs savent qu’au sein de leurs entreprises le besoin d’échanger n’est pas limité aux tech, c’est juste une pratique qui est plus répandue. A mon sens, cela s’explique notamment par leur parcours scolaire où le partage et les travaux de groupe sont le socle des écoles d’ingénieur et par la suite, ils sont élevés à l’open source et aux communautés stackoverflow.”

Cette volonté de mise en relation s’inscrit dans un but affiché de mettre en place une stratégie de pay it forward (rendre aux autres ce qui t’a été transmis par quelqu’un).

“L’objectif est la mise en place d’un cercle vertueux qui profite à l’ensemble, dans une communauté ou dans une société. C’est un concept très présent dans les pays anglo-saxons avec l’engagement de l’individu dans des communautés locales, le mentoring est très développé là-bas. Cette philosophie a un impact très positif tant au niveau de la société dans sa globalité où l’entraide est très présente qu’au sein même des entreprises."

“Chez Whyse, nous développons au maximum cette approche au travers de la mise en relation ciblée. Chacun des membres s’en retrouve bénéficiaire, émetteur comme récepteur. Nous essayons de nouer des relations fortes en tant que marque avec les utilisateurs afin qu’ils comprennent qu’ils auront un interlocuteur toujours présent. Je pense que la culture du partage se construit avec le temps. L’expérience de Whyse n’est pas que de l’instantané, mais également un accompagnement du talent qui lui permet d’être dans un cercle de confiance et de pouvoir toujours être mis en relation avec quelqu’un pour partager dans l’instant T ou dans le futur.”

Le développement de cette relation est un processus continu chez Whyse avec une analyse lors de l’onboarding afin d’appréhender au mieux les besoins utilisateurs ainsi qu’une segmentation algorithmique pour proposer les mises en relation les plus pertinentes.

“L’idée est plutôt d’être dans du donnant donnant plutôt que sur un système pyramidale de mentoring ou une personne donne et une personne reçoit. On considère que l’on a toujours à apprendre des autres et il faut pour cela être mis en relation avec les bonnes personnes pour la création de la synergie."

Les qualités de l’entrepreneur selon Lucas Maignan reflètent d’ailleurs bien l’image qu’il souhaite développer pour Whyse.

“J’en vois deux, même si cela reste subjectif selon l’appréciation de chacun : je vois la résilience et l’intégrité. La résilience parce que je pense que l'entrepreneuriat est compliqué avant d’avoir l’aura et la réussite des grands entrepreneurs connus, il existe un long chemin, je suis aujourd’hui en plein dedans et je suis bien conscient des difficultés du parcours. Je trouve d’ailleurs que le chemin est bien plus intéressant que le succès.

La seconde qualité, c’est l’intégrité c’est grâce à elle que l’on développe la confiance qu’il s’agisse de tes employés, de tes investisseurs ou tes clients,… elle est capitale pour réussir.”

Ce désir d'entreprendre lui vient du modèle parental mais aussi de la volonté de créer un produit ou un service avec l’objectif final d’avoir un impact positif sur les autres.

“Mes parents avaient une entreprise de sérigraphie sur porcelaine, avec un savoir-faire qui m’a toujours passionné. J’ai toujours été admiratif de leur vision, du sens de leurs responsabilités au travers du métier et de la tradition. L’impact sur un écosystème local est primordial."

Si vous souhaitez découvrir la solution proposée par Whyse, cliquez ici.

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

[Interview] Lucas Maignan, CEO de Whyse : Inciter l'échange entre collaborateurs

Rencontre avec Lucas Maignan, fondateur de Whyse, un outil d'échange et de connexion des talents de votre entreprise pour favoriser,...

Comment se développer sur LinkedIn ?

Développer son activité sur le réseau social professionnel LinkedIn est possible à condition d’adopter la bonne stratégie.

Interview #1 - Nicole, Chargée de compte chez Anytime

Découvrez les interviews de nos collaborateurs. L'occasion de mieux connaître notre équipe et découvrir les coulisses de la néobanque Anytime.

Comment gérer les notes de frais et les dépenses de vos collaborateurs ?

La gestion des dépenses et des notes de frais de vos collaborateurs peut être un vrai casse-tête. Anytime a trouvé...

Peut-on mettre ses tests PCR en frais professionnels ?

Les tests PCR réalisés dans le cadre de l’activité salariée ou non salariée constituent-ils des frais professionnels ? Éléments de...

Gérer vos notes de frais et vos dépenses professionnelles avec Anytime. Pas de frais sur vos paiements même à l'étranger avec la carte Anytime Mastercard

Nos solutions notes de frais avec cartes Mastercard ont simplifié la vie de milliers d'entreprises et de collaborateurs.

La dématérialisation des factures : gain de temps, d'espace et d'argent ! 🙏

Voici une fiche pratique qui vous explique en détail les avantages de la dématérialisation des factures pour votre activité professionnelle,...

Formulaire P0 CMB : création micro-entreprise pour artisan et commerciaux

Le formulaire P0 CMB est le document réservé aux micro-entrepreneurs souhaitant déclarer une activité commerciale et/ou artisanale.

Interview #2 - Mylène, en charge du dépôt de capital

Découvrez les interviews de nos collaborateurs. L'occasion de mieux connaître notre équipe et découvrir les coulisses de la néobanque Anytime.

Rencontrez Audrey, chargée de compte chez Anytime

Découvrez les interviews de nos collaborateurs. L'occasion de mieux connaître notre équipe et découvrir les coulisses de la néobanque Anytime.