[Interview] Ali Rami, Co-Fondateur de Mansa : la plateforme qui réinvente l'accès au crédit pour les indépendants


« On voulait monter une boîte avec un vrai impact sur la vie des gens. »

 

Ali Rami se lance dans l’aventure Mansa à seulement 19 ans. Étant très intéressé par le secteur de la banque, il se tourne plus particulièrement vers le crédit. Étant entrepreneur depuis ses 16 ans, Ali voit très vite que la tendance sur le marché du travail est d’évoluer vers des carrières plus flexibles. Entrepreneurs, indépendants, freelances… sont des mots qui entrent dans le langage commun.

Il a une idée : révolutionner le crédit en le rendant facilement accessible aux indépendants. Ali ne veut pas se lancer seul. Il pense à ses amis Benjamin et Rémi, âgés respectivement de 20 et 25 ans, qui ont également l’entrepreneuriat dans le sang depuis leur plus jeune âge. Avec leurs compétences complémentaires et leur œil aiguisé, ils cofondent ensemble Mansa.

« On s'est rendu compte d’un “trou dans la raquette“ dans les offres de financement qu'il pouvait y avoir sur le marché du crédit. Les banques traditionnelles étaient habituées à prêter à des salariés présentant des fiches de paie et des revenus récurrents et uniques, ce qui n'est pas du tout le cas des indépendants. »

 

Ali, Benjamin et émi, fondateurs de MansaR

 

Ali, Benjamin et Rémi partent d'une feuille blanche sur les modèles de scoring en matière de crédit. Ils reconstruisent les modèles de risque et les adaptent aux indépendants. Les deux grosses variables par rapport au salariat : plusieurs sources de revenus, et des rentrées d’argent volatiles. Mansa lève rapidement 2 millions d'euros auprès d’un fonds français et de business angels. Le produit est officiellement lancé en février 2020.

« On a pris une feuille blanche en se disant : “voilà comment nous on aimerait obtenir un crédit en tant que jeune dans la vingtaine ayant grandi avec un smartphone dans les mains. “ On a voulu simplifier à l’extrême le crédit, avec une expérience utilisateur entièrement digitale. Ca a été notre force. »

Même si les trois amis ne sont pas banquiers de profession, ils se sentent légitimes d’aborder cette problématique, faisant partie d’une génération qui tend de plus en plus vers ce type de carrière. Ils s’entourent de gens qualifiés pour gérer les contraintes légales et juridiques. Ils se plongent donc dans le sujet, en apportant leur propre vision, et surtout : aucune idée préconçue.

« On s’est affranchis des codes un peu corporates et bancaires : on a fait les choses telles qu’elles devaient être selon nous. Notre jeunesse a vraiment été une de nos forces : tu te poses beaucoup moins de questions quand tu as 20 ans que quand tu en as 40 et que ça fait 20 ans que tu travailles dans le secteur bancaire. »

 

Site Mansa : demande de prêt pour indépendant

 

Ils sentent rapidement que c’est une vraie opportunité : dès le lancement de leur première page d’accueil, ils sentent l’engouement pour leur concept.

« Quand tu crées un site Internet présentant un produit, il n'y a plus de barrière avec tes utilisateurs. Soit ton produit plaît et tu vends, soit ça ne plaît pas et les gens n’achètent pas. Avec Internet, tu es capable de gagner de l'argent et d'être libre. C’est très différent du monde du travail où on te juge sur ton milieu social, parfois tes origines, tes diplômes, etc. Internet a vraiment cassé cette barrière selon moi. »

 

Être libre, c’est ce qui a poussé Ali à monter sa première entreprise à 16 ans. Il se lance sans même un centime dans DailyVocab pour améliroer son vocabulaire en anglais. Il doit même demander à ses parents comment déclarer les revenus qu’il engrange. Il voulait faire quelque chose de dynamique, plein d’effervescence : quelque chose qui le passionne.

« J'ai toujours eu une vraie obsession avec la liberté. Quand j’étais à l’école, j'avais envie d'être libre et je ne l’étais pas du tout. Je ne me sentais pas à ma place alors que j'étais bon élève. Je suis rentré à Sciences Po pendant un an et j’ai arrêté car je me suis ennuyé rapidement.»

 

Au fil du temps, Ali fait de plus en plus de rencontres. Il rentre à 17 ans à The Family, un incubateur de startups. Il se crée un vrai réseau et rencontre des personnes qui lui ouvrent des opportunités. Un sacré chemin pour celui qui aujourd’hui propose du financement aux indépendants.

« C’est vraiment parti de pas grand-chose Je suis parti de mon petit univers, ma chambre, pour arriver aujourd’hui à être CEO d'une entreprise, qui engage déjà une vingtaine de personnes en moins d'un an. »

 

Quand on lui demande son rapport avec les banques traditionnelles et les néobanques, Ali nous explique qu’il y a des avantages et des inconvénients dans les deux modèles. Il conseille si possible de posséder un compte en banque traditionnelle si besoin de financement, et un compte en néobanque pour la rapidité et la diversité des services.

« Les néobanques ont pour vocation d’être une sorte de marketplace de services financiers où tu peux tout avoir, du crédit, de l'investissement, de l'épargne. »

 

Ali espère qu’à l’avenir, les néobanques pourront participer au financement des projets de leurs clients. Malheureusement, au niveau réglementaire, elles ne peuvent accorder de prêts à l’heure actuelle. Avec la covid, il y a eu pourtant énormément de besoins.

« Chez Mansa, on n’avait pas besoin financièrement du Prêt Garanti par l’État (PGE) Mais en ces temps de crise, il était parfois indispensable d’être dans une banque qui serait capable de fournir ce type de crédit. Ca a été un drame pour beaucoup de néobanques. En effet, le gouvernement a ouvert le PGE seulement aux grosses banques. »

 

Ali fait un intéressant parallèle entre Mansa et Anytime : la confiance. Il pense que les gens vont « switcher » de plus en plus vers des alternatives aux banques traditionnelles dans le futur.

« T’as un vrai sujet de confiance. Les gens ont davantage confiance en nous, même si on a 7 mois d’existence et qu’ils sont dans leur banque depuis 15 ans. C’est la même histoire avec les néobanques. Ces gens-là ont envie de switcher car les banques traditionnelles ne sont pas faites pour eux. »

 

Pour Ali, on n’a pas besoin de millions de compétences pour devenir entrepreneur.

« La vraie force d'un bon entrepreneur, c'est d'être capable de naviguer dans le flou et dans le chaos avec sérénité. »

 

Vous êtes indépendant ? Vous avez besoin d’un financement ? Obtenez le, grâce à Anytime x Mansa.

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

[Interview] Ali Rami, Co-Fondateur de Mansa : la plateforme qui réinvente l'accès au crédit pour les indépendants

Rencontre avec Ali Rami, Co-Fondateur de Mansa. A seulement 19 ans, il révolutionne l'accès au crédit pour les indépendants.

Indépendants : sortez du circuit bancaire contraignant et empruntez facilement grâce à Anytime

Indépendants : empruntez facilement en 24H grâce à Anytime

[Interview] Pierre Louis Lacoste, Co-Fondateur d'Ankorstore : La place de marché qui connecte marques et boutiques

Rencontre avec Pierre Louis Lacoste, Co-Fondateur d'Ankorstore. Ankorstore réinvente le commerce en simplifiant la distribution des marques et en facilitant...

[Interview] Alexandre Fitussi, CEO de Beanstock : La plateforme pour votre investissement locatif

Rencontre avec Alexandre Fitussi, CEO & co-fondateur de Beanstock, la meilleure plateforme pour votre investissement locatif

Les plateformes de mise en relation entre freelances et clients

Comment trouver des clients lorsqu’on est freelance ? Découvrez ici les meilleures plateformes de mise en relation.

A la rencontre de nos clients : Guillaume, chauffeur VTC

À la rencontre de nos clients. L'occasion de mieux connaître les professionnels avec qui nous collaborons chaque jour.

[Interview] Thibaut Caoudal, co-fondateur de Leeway : la solution de gestion de contrats

Rencontre avec Thibaut Caoudal, co-fondateur de Leeway. Une startup ayant développé une solution de gestion de contrats à destination des...

Trois partenaires Anytime pour financer votre activité

3 solutions pour financer votre activité

Retraité micro-entrepreneur : puis-je bénéficier d'un contrat de formation professionnelle pour être dispensé de la TVA ?

Comment réaliser des formations professionnelles et bénéficier d’une dispense de TVA en cumulant retraite et activité d’auto-entrepreneur formateur ?

Indépendant(e)s : voici 20 outils qui vont vous faire gagner un temps fou en 2022 🙏

Découvrez ci-dessous notre sélection d’outils digitaux (mais pas seulement), testés et approuvés par les Anytimers eux-mêmes !