Écriture inclusive : quelles règles ou conventions utiliser pour écrire dans un langage non genré en français ?

Supports web ou print, vidéos ou réseaux sociaux, discours ou communication publique… L’écriture inclusive fait débat et pourtant elle s’installe un peu partout. L’idée d’en finir avec la règle grammaticale voulant que le masculin l’emporte face au féminin reflète une volonté plus profonde de changer les mentalités grâce à l’écriture égalitaire. Points médians, doublets abrégés, formulations épicènes… Face à l’essor de la graphie non sexiste, il est essentiel de s’approprier les règles et conventions pour écrire dans un langage non genré en français.

Qu’est-ce que l’écriture inclusive ?

Le langage inclusif est né du postulat suivant, soulignant que dans la langue française, en l’absence de noms neutres, l’usage alimente les stéréotypes en faveur du masculin. Cette pratique linguistique forge malgré elle les mentalités et agit sur la perception du monde. Par une exposition continue aux pratiques grammaticales élevant le masculin à un niveau supérieur, le français entretient les inégalités entre les sexes.

L’écriture inclusive, aussi appelée écriture égalitaire, langage non genré ou graphie non sexiste, est alors un ensemble de moyens graphiques et syntaxiques visant à restaurer une égalité de représentation des genres dans la langue française.

Quelles sont les règles pour écrire dans un langage non genré en français ?

La communication non stéréotypée regroupe différentes pratiques qui ne sont pas toutes de l’ordre de la grammaire et de la syntaxe, notamment dans le débat public :

  • L’élimination des expressions sexistes
  • La diversité des représentations
  • L’équilibre des genres sur les supports visuels
  • La présentation intégrale de l’identité des femmes à l’image de celle qui est faite des hommes
  • Le fait de ne pas attribuer les questions sur la vie domestique uniquement aux femmes

Penser de manière inclusive est donc un préalable à la rédaction non genrée. Ensuite, au niveau syntaxique, il y a plusieurs règles à connaître.

Maîtriser le point médian ou point milieu

Le point milieu sert à former des doublets abrégés. Ces formes tronquées permettent en un seul mot de conserver les deux genres par l’ajout de la finale de la forme féminine correspondante.

La terminaison diffère alors selon le mot initial et la marque du pluriel doit elle aussi être précédée d’un point médian.

Par exemple :

  • Les mots qui prennent un « e » au féminin sont les plus simples : administré·e, apprenti·e, médical·e mais leur variation au pluriel n’est pas toujours évidente comme médicaux·ales
  • Les mots finissant en « teur » au masculin varient de chanteur·euse·s à cantateur·rice·s selon la forme féminine correspondante
  • Les mots terminant en « if » avec un féminin en « ive » s’écrivent créatif·ive
  • Les mots qui prennent une double consonne au féminin donnent professionnel·le·s ou citoyen·ne·s

Pour faire apparaître le point médian, il faut composer la combinaison Alt + 0183 sur PC et Alt + Maj + F sur Mac.

Les autres procédés de rédaction neutre ou égalitaire

Certaines des pratiques linguistiques suivantes sont déjà fréquemment utilisées. Elles ont l’avantage de présenter plus de fluidité pour la lecture que le point médian ou les innovations typographiques.

  • L’utilisation de mots épicènes : ces termes qui s’écrivent de la même manière au féminin ou au masculin permettent des formulations neutres au pluriel (ex : les artistes)
  • L’emploi de termes génériques : ces mots dégenrés peuvent désigner les deux sexes à la fois (ex : le parent, le personnel, la personne...)
  • Le recours à des expressions doubles comme « toutes et tous »...
  • L’accord en genre des noms de fonction, des métiers ou des titres

L’écriture inclusive met également en avant de nouvelles pratiques grammaticales, comme l’accord de l’adjectif selon la règle de proximité dans la phrase et non plus selon le genre. Mais aussi le fait d’effectuer les énumérations par ordre alphabétique.

Attention à l’impact de la rédaction inclusive sur le référencement web et la fluidité de la lecture

De l’Académie française au ministère de l’Éducation nationale, l’écriture inclusive ne fait pas l’unanimité. Les difficultés pointées du doigt concernent alors l’application pour les dyslexiques ou encore pour les personnes malvoyantes.

De la même manière, l’INRS recommande d’éviter le recours aux innovations orthographiques ou typographiques (de type « iel » ou « celleux ») qui alourdissent la lecture.

La pratique de l’écriture non genrée relève alors d’une véritable intention. Les procédés de communication inclusive peuvent toutefois rester discrets, notamment grâce aux techniques de rédaction neutre.

À noter par ailleurs que le point médian n’est pas encore reconnu par les logiciels de traitement de texte qui considèrent les mots obtenus comme des fautes d’orthographe. Quant aux moteurs de recherche, ils ne permettent pas encore aux publications en écriture inclusive d’apparaître sur les requêtes classiques. L’utilisation du point médian devrait alors être réservée au corps de texte plutôt qu’aux endroits clés servant au référencement.

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

Comment créer une micro-entreprise depuis l'étranger ?

Vous aimeriez créer une micro-entreprise basée en France, mais vous résidez à l’étranger ? Découvrez les conditions à remplir.

Techniques pour organiser et synthétiser ses idées en entreprise

Comment synthétiser ses idées en entreprise ? Il y a différentes étapes qui permettent d’organiser ses réflexions pour aboutir à...

Est-ce légal de travailler en freelance depuis l'étranger ?

Domiciliation, imposition, facturation… Pour suivre son conjoint ou pour voyager, est-il possible de travailler en freelance depuis l’étranger ?

La carte carburant Total : ses avantages et ses inconvénients pour les professionnels

La carte carburant est un moyen de paiement de plus en plus utilisé par les professionnels. Pourquoi la carte Anytime...

Top 10 des solutions de gestion des notes de frais

Optimiser la gestion des notes de frais grâce à une application mobile est devenu une réalité. Pour gagner du temps...

Comparatif banque pro. Comparatif banque en ligne pro et comparatif néobanque pro. Comment bien choisir son compte en ligne pro en 6 étapes ?

L’ouverture d’un compte pro nécessite de comparer les offres. Banque traditionnelle pro ou néobanque pro, à vous de sélectionner l’offre...

La stratégie de netlinking, c'est quoi ?

Le netlinking améliore la notoriété de votre site, c’est pourquoi il occupe une place importante dans la stratégie SEO.

Petite entreprise : comment optimiser sa comptabilité ?

La bonne marche d’une petite entreprise dépend de plusieurs facteurs et la tenue d’une comptabilité dans les règles de l’art...

Modèle de charte de confidentialité

La charte de confidentialité renseigne les utilisateurs sur le traitement de leurs données personnelles, qui est encadré par le RGPD....