Techniques pour organiser et synthétiser ses idées en entreprise

Quel est le point commun à l’origine d’un projet de création d’entreprise, d’une innovation technique ou technologique, d’une amélioration de produit ? Un concept clairement défini ! Mais avant d’en arriver là, il faut réussir à structurer sa pensée, recouper de nombreuses idées entre elles, les organiser et prioriser. Il n’y a rien de plus frustrant que de se sentir en brainstorming permanent sans rien en retirer de concret. Alors, comment synthétiser ses idées pour faire avancer son entreprise ? Voici quelques méthodes et techniques pour éclaircir son esprit.

Savoir organiser ses idées peut se révéler très avantageux pour développer son entreprise

Il y a des personnes qui se retrouvent submergées par un flot continu de pensées. Les idées fusent, mais l’ensemble manque de clarté et le tout reste à l’étape de brouillon inutilisé et inutilisable. Au lieu de pouvoir exploiter sa créativité et mobiliser ces séances de remue-méninges pour construire un nouveau projet ou apporter des améliorations à l’existant, les idées sont laissées à l’abandon.

Pour reprendre une image très explicite, les idées sont un peu comme les livres d’une bibliothèque. Parmi la multitude d’ouvrages à disposition, un livre mal rangé est un livre perdu. Pour l’éviter, il faut une structure claire et des pratiques de rangement rigoureuses.

Il est alors possible d’appliquer le même raisonnement pour ses idées au quotidien et d’adopter des méthodes pour organiser, structurer et synthétiser ses réflexions.

Écrire ses pensées quotidiennes avec la méthode du journaling

La première chose à faire est de se vider l’esprit. Pour cela, la méthode du journaling consiste à écrire ses pensées chaque jour. Il s’agit de mettre des mots sur ces réflexions en tout genre pour éviter de se retrouver avec un mental saturé.

L’idéal est donc de concentrer en un même endroit tout ce qui préoccupe l’esprit. Il ne s’agit pas uniquement des informations à destination de l’activité professionnelle. Le journaling, selon la méthode partagée par Julia Cameron dans son livre « Libérez votre créativité », consiste à écrire chaque jour au réveil 3 morning pages dans un carnet de notes, sur le sujet préoccupant du moment.

Petit à petit cette pratique d’écriture quotidienne développe une aptitude à transformer ses pensées en idées concrètes. C’est une forme d’hygiène mentale.

Regrouper ses réflexions en un seul endroit

Ce journaling quotidien permet de mettre en évidence ses idées, mais elles restent souvent déconnectées les unes des autres. Pour en tirer pleinement parti, il convient d’analyser les liens qui peuvent s’établir entre tous ces concepts abstraits.

Cette étape d’organisation nécessite de regrouper ses idées en un même endroit. Il est alors possible de se servir d’une grande feuille blanche, de prendre un tableau sur lequel apposer des post-its ou encore d’utiliser un outil de mind mapping en ligne. Une mind map est une carte mentale qui permet une représentation visuelle du cheminement de la pensée. Le but est que l’ensemble des idées principales soient projetées devant vous.

Catégoriser les différentes notions

Avec un tel affichage, très rapidement des thématiques principales vont se détacher. Il convient alors de définir des grandes catégories pour ces thèmes et d’y rattacher les différentes idées, à l’aide d’un code couleur par exemple.

Il est également intéressant de s’interroger sur les liens éventuels entre ces diverses thématiques. Sont-elles totalement hermétiques les unes aux autres ? Certaines entrent-elles en contradiction avec d’autres ? Y a-t-il un cheminement entre deux catégories : l’une précédent l’autre ?

Structurer les diverses thématiques

Il faut ensuite définir un ordre de priorité pour chaque catégorie et pour chaque idée à l’intérieur des différentes thématiques établies. Prioritaire, secondaire, accessoire… Cette organisation peut être signalée par une numérotation. Il est aussi intéressant d’inclure les critères d’importance et d’urgence dans ce tableau.

Ce classement interne est un préalable à la prise de décision et à la mise en place d’un plan d’action. Cette étape de structuration permet de se concentrer sur l’essentiel.

Synthétiser ses idées

Une fois tout ce travail accompli, il est plus simple de synthétiser ses idées en suivant les thématiques et le cheminement établi à l’intérieur de chacune d’elles. La vision globale qui s’en détache sera beaucoup plus facile à résumer et à exploiter au sein de son entreprise. La présentation de projet et la communication entre collaborateurs s’en trouvent facilitées.

Bien entendu il ne s’agit pas là d’un carcan immuable, mais d’une approche de base qu’il est possible d’agrémenter selon ses besoins et ses envies. Applis de notes plutôt que carnet papier, grande planche remplie de post-its plutôt qu’outil de mind mapping, notes actives plutôt que morning journaling… Les possibilités d’adaptation sont vastes.

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

Comment déposer un brevet pour protéger votre invention ?

Vous avez inventé un objet, un concept, un procédé que vous voulez protéger ? C'est possible en déposant une demande...

Pourquoi et comment protéger mes idées pour la création de mon entreprise ?

Etape souvent oubliée, il est pourtant important de protéger vos idées avant de présenter votre business plan à un tiers....

[Interview] Benjamin Lang, Country Manager France chez Mollie : prestataire de paiement en ligne en Europe

Rencontre avec Benjamin Lang, Country Manager France chez Mollie. Mollie aide les commerçants à proposer un éventail de solutions de...

Quelles techniques utiliser pour transformer ses clients en ambassadeurs ?

Fidéliser ses clients est un point important, mais les transformer en ambassadeurs est une excellente manière de doper votre chiffre...

Comment s’initier au growth hacking ?

Le growth hacking est une méthode qui a pour objectif d’accroître les résultats d’une entreprise, grâce à des techniques éprouvées.

Comment créer des dépliants et plaquettes commerciales ?

Les dépliants et les plaquettes commerciales sont des supports indispensables pour tout entrepreneur. Apprenez rapidement comment les concevoir.

Le livre des recettes et registre des achats micro-entrepreneur

Le micro-entrepreneur est soumis à une obligation comptable : tenir un livre des recettes. Certains doivent aussi tenir un registre...

Rencontrez Audrey, chargée de compte chez Anytime

Découvrez les interviews de nos collaborateurs. L'occasion de mieux connaître notre équipe et découvrir les coulisses de la néobanque Anytime.

L’association loi 1901 en 10 points clés

Si la création d’une association en France est plutôt simple, certains points sont néanmoins à connaître. Voici l’association loi 1901...