Comment créer des dépliants et plaquettes commerciales ?

Si vous souhaitez créer des dépliants ou des plaquettes commerciales, vous devez suivre des étapes incontournables pour être certain de réaliser des supports de qualité qui serviront à votre communication.

Quelle est la principale différence entre un dépliant et une plaquette ?

Si le dépliant et la plaquette commerciale ont le point commun d'être des documents imprimés à plusieurs volets, ils n’ont pas le même but.

Le dépliant

Un dépliant est un document que vous allez utiliser de manière ponctuelle pour porter certaines informations à la connaissance de vos clients et de vos prospects. Cela peut se faire dans le cadre d’une offre promotionnelle limitée dans le temps, pour annoncer la sortie d’un nouveau produit, proposer une participation à un événement, organiser un concours...

La plaquette commerciale

Elle a une durée de vie plus longue que celle d’un dépliant. Elle est également plus généraliste, car son objectif est de présenter un maximum d’informations essentielles sur l’activité de votre société (domaine d’expertise, références, témoignages de clients satisfaits…).

Les étapes préliminaires dans la création d’un dépliant ou d’une plaquette commerciale

La définition de vos objectifs

Vous devez cerner le but recherché avant de vous décider pour la fabrication d’un dépliant ou d’une plaquette. Généralement, la création d’une plaquette est la première étape d’une communication commerciale, puisqu’elle vous apporte une excellente visibilité lorsque vous participez à des salons professionnels. Elle est souvent indissociable de la carte de visite.

Le choix des informations à faire figurer sur le document

S’il est évident de savoir ce que vous souhaitez mettre en avant sur un dépliant (offre promotionnelle, évènementiel, parrainage, soldes…), la création d’une plaquette commerciale nécessite de consacrer le temps suffisant pour donner une vue intégrale sur votre activité. Aussi, si vous en avez la possibilité, organisez dès le début un brainstorming où chacun peut exprimer librement ses idées. Notez les échanges, puis reprenez-les à tête reposée. C’est un excellent moyen de ne rien oublier.

La sélection du format adéquat

Pour un dépliant, les formats les plus courants sont :

  • Pli simple : 2 volets, soit 4 pages
  • Pli accordéon ou pli roulé : 2 plis (soit 3 volets et 6 pages)
  • Pli accordéon ou pli roulé : 3 plis (soit 4 volets et 8 pages)

Pour une plaquette commerciale, les deux formats les plus utilisés sont :

  • Le format fermé : A4 (soit 21 cm sur 29,7 cm), orientation portrait
  • Le format ouvert avec 2 volets : A3 (soit 42 cm x 29,7 cm) ou sa version 3 volets (63 cm x 29,7 cm)

Vous sélectionnerez le format qui vous convient le mieux en fonction de la longueur des textes que vous souhaitez mettre en avant et de la présence ou non de visuels.

À ce stade de votre projet, il est temps de faire une pré-maquette. Cela vous permettra de définir l’architecture de votre document en positionnant les emplacements consacrés aux textes et ceux pour les visuels. Il vous restera ensuite à juger du résultat et à équilibrer toutes les parties de manière à créer une harmonie visuelle pour le confort du lecteur.

Une étape cruciale : la rédaction du contenu

La rédaction du contenu d’un dépliant ou d’une plaquette commerciale requiert :

  • des phrases courtes et facilement compréhensibles
  • des paragraphes bien séparés
  • un texte exempt de fautes d’orthographe

Vous devez également vérifier que toutes les données (adresse, RCS, n° de téléphone, n° de fax, tarifs…) ne comportent aucune erreur.

Une plaquette ou un dépliant sont avant tout des outils publicitaires pour faire connaître l’ensemble de vos offres, un produit particulier, une offre limitée dans le temps… Il est donc important d’identifier le profil de vos futurs acheteurs et de mettre en pratique la méthode AIDA, à savoir :

  • un écrit qui retient l’attention
  • une mise en avant de l’intérêt que constitue votre offre pour le public ciblé
  • une présentation qui suscite le désir
  • une phrase qui pousse à l’action (prise d’informations complémentaires, demande de rendez-vous, achat…).

L’ajout de visuels

Vous pouvez ajouter des photos (prises par vous-même ou par un professionnel), des images (conçues par un graphiste ou provenant d’une banque d’images libres de droits). Ce choix sera généralement fait en fonction de votre budget. N’oubliez pas qu’une plaquette commerciale dure dans le temps et qu’elle requiert donc une attention toute particulière en ce qui concerne la qualité et l’originalité des visuels.

L'étape finale

Vous avez lu et, de préférence, fait relire votre dépliant ou votre plaquette par vos collaborateurs. À présent, tout est calé et vous êtes prêt à envoyer le résultat de votre travail à un imprimeur. Exigez d’avoir un bon à tirer. Cela vous permettra de procéder à une ultime relecture (idéalement faite par un tiers qui n’a pas participé à la création du document) avant de donner votre accord pour l’impression.

Un dernier conseil : ne cherchez pas à brûler les étapes et laissez-vous le temps de la réflexion à tous les stades de la conception de votre dépliant ou de votre plaquette.

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

Comment automatiser sa prospection commerciale ?

Génération de listes de leads, programmation de séquences mails, relance des prospects... les solutions pour automatiser sa prospection ne manquent...

Formulaire P0 CMB : création micro-entreprise pour artisan et commerciaux

Le formulaire P0 CMB est le document réservé aux micro-entrepreneurs souhaitant déclarer une activité commerciale et/ou artisanale.

Comment passer d’une entreprise individuelle à une micro-entreprise ?

Quelles sont les démarches à entreprendre si vous souhaitez transformer votre entreprise individuelle en micro-entreprise ? Tour d’horizon du sujet.

Comment créer une identité visuelle pour rendre votre entreprise reconnaissable ?

L’identité visuelle est un impératif pour toutes les entreprises, que ce soit sur leur site, les réseaux sociaux, les flyers...

Micro-entrepreneur, le nouveau statut de l’autoentrepreneur

En 2016, l’autoentreprise est devenue micro-entreprise. Identifions quels changements cela a-t-il provoqué dans ce régime d’entreprise extrêmement populaire.

Formulaire AC0 de création d’une micro-entreprise pour agent commercial

Le formulaire AC0 est réservé aux agents commerciaux qui créent leur entreprise, que celle-ci soit une entreprise individuelle ou une...

Comment créer des fenêtres pop-up informationnel, promotionnel ou d'abonnement ?

Augmentation du taux de conversion et de la liste de diffusion, ces éléments sont de véritables atouts. Comment créer des...

Rencontrez Julien, Responsable Grands Comptes chez Anytime

Découvrez les interviews de nos collaborateurs. L'occasion de mieux connaître notre équipe et découvrir les coulisses de la néobanque Anytime.

Peut-on exercer la même activité en micro-entreprise et en SASU ?

Avoir une activité identique en micro-entreprise (ex auto-entreprise) et SASU est une question fréquente à laquelle nous allons répondre. Décryptage.